Six months

La moitié de mon année vient de s’écouler, difficile à croire et pourtant……

Je vais essayer de structurer mes pensées et faire un bilan !

 

L’expérience au pair

Quand j’y pense c’est simplement dingue de pouvoir vivre tout ça grâce à ce programme d’échange. Ma famille d’accueil, est exceptionnelle. J’ai la chance de vivre des moments simples du quotidien, mais aussi des moments particuliers…. J’ai une grande nouvelle à t’annoncer ma host Mom va avoir un bébé. C’est juste incroyable de pouvoir partager ce genre de choses….. Elle est jeune c’est un peu comme une grande soeur du coup je suis trop impatiente et j’adore voir son ventre devenir rond de jour en jour :)!

Ma petite Olive….. Comment te dire je me suis attachée à elle en 1/4 de seconde, c’est le genre d’enfant que tout le monde aime ! C’est la beauté, la joie, l’amour en personne. Elle est facile à vivre et intelligente. Je peux l’emmener partout. Elle est toujours partante ! Avec elle,  je suis devenue comme une deuxième maman dans le sens ou j’essaie de bien faire en toutes circonstances, je veille et m’inquiète pour elle quand ça ne va pas. Si tu me suis sur Insta ou Facebook tu peux voir que je partage tout avec elle du matin au soir. C’est difficile de garder une certaine distance dans ces circonstances. Je ne peux pas me passer d’elle… Toi tu n’aimes pas le lundi moi je n’ai qu’une hâte c’est de la retrouver après mon week-end…

Parlons peu parlons bien, pour se lancer dans cette aventure, il faut être prêt, mentalement et physiquement. C’est certain tout le monde ne peut pas être au pair.  J’entends par là, que tout dépend de ta personnalité, de ta capacité à t’adapter en toutes situations. Il faut beaucoup d’énergie et de patience ! Quand on part on ne pense pas au moment de solitude, au choc des cultures, à l’éducation qui est différente de chez nous, la barrière de la langue, les responsabilités et cette vie de “maman/nanny”….. Même si tout cela nous fait grandir ce n’est pas fait pour tout le monde, j’ai 4 connaissances qui n’ont pas terminé l’aventure pour diverses raisons…..

img_4351

 

Les rencontres

Dès le départ je me suis interdite de rester dans mon coin, j’ai toujours saisi les occasions et au maximum été vers les autres ! Et ça m’a très bien réussi j’ai de nombreuses connaissances ce qui permet de vivre à fond cette année. Si tu n’es pas entouré il est clair que tu ne tiens pas une semaine. L’amitié est indispensable, mes copines sont un atout pour toujours avoir le moral. Quand j’ai un problème je les appelle en 1er, qui d’autre peut comprendre exactement ce que je vis ? Bien évidemment j’appelle maman en 2nd ! Merci à elle d’ailleurs…

 

 

Les voyages

Rendent cette année magique. En 6 mois j’ai mis les pieds pas mal d’États dont : New-York, le Maryland, DC, la Virginie, la Pennsylvanie, le Massachusetts, le Colorado, l’Utah, la Californie, l’Arizona, le Nevada, l’Illinois, la Georgie  ET une jolie ville au Canada. Tout ça en peu de temps et petit budget… Je ne vais pas m’arrêter là j’ai plein de choses en tête mais l’été dans le Maryland est la période parfaite pour faire une pause… Surtout que les prix sont très élevés.

MAP USA

Les États-Unis

Après 6 mois ici je peux te parler un peu de ces choses que j’ai trouvées un peu ou complètement différente par rapport à la France…

  • Premièrement tout commence tôt les repas à 18h. Les soirées tu vas au pré game pour boire qlq bières puis tu sors en boîte ou dans un bar à 22h car au plus tard ça ferme à 3h. Mais pas d’inquiétude il y a l’after party tu ne sais pas où tu ne sais pas chez qui mais tout le monde y va. Et c’est là que j’ai découvert le beer pong ahah et oui…..
  • La gentillesse des gens, combien de fois on me dit dans la rue ou un magasin « j’aime ta robe ou tes chaussures ». La politesse tout le monde dit bonjour tout le temps ! Et avec le sourire et te demande comment tu vas… Oui tu ne verra pas ça à Paris, dommage 
  • La conduite est facile et pour les impatients c’est plutôt pratique de pouvoir tourner à droite au feu rouge ! J’ai appris à aimer conduire, bah en même temps je n’ai pas eu le choix…
  • Et les mecs « américains » ils sont comment ? Ça t’intéresse ou pas ? Aller je sais que oui; ils sont galants le petit truc qu’on ne verra jamais en France : il vient t’ouvrir la porte de ton côté d’la voiture ! Un peu gênant mais on s’habitue
  • Ne jamais sortir sans ta pièce d’identité si tu as prévu de boire un coup car tu risquerais de rentrer au lit plus tôt que prévu…… Pareil si tu es au restaurant et que tu demandes un verre d’alcool
  • En parlant du restaurant il y a plusieurs particularité :

La taille de ton plat est tout simplement pour 3 estomacs comme le mien, tu aura donc le droit à ta box (le fameux doggy bag) ici c’est monnaie courante. Les prix affichés sont Hors taxes évidemment ET tu vas devoir ajouter les TIPS ! Dernière chose ton serveur va venir remplir ton verre dès qu’il sera à moitié plein (eau ou soda)

  • Les sandwichs : ici les enfants ne connaissent pas le traditionnel pain jambon beurre pour le pique-nique c’est pain de mie déjà et « confiture avec beurre de cacahuète » je ne suis pas fan personnellement.
  • Prendre une douche sans se laver les cheveux se révèle être une grande mission car ici rare sont les pommeaux de douche !
  • La conversion en cup quand je fais la cuisine… aïe au début j’avais du mal puisque je prenais des recettes en Français mais finalement rien de plus simple je trouve ça même plus pratique qu’une balance.

img_4143.jpg

ET APRES ?

Quand je pense à mon retour en France une vague de tristesse m’envahit. Il était difficile de dire au revoir en partant pour un an aux USA mais je savais que j’allais rentrer et retrouver tout le monde. Tandis que à la fin de cette année je vais partir et ça sera un adieu je ne sais pas si je reverrai ce petit coeur un jour ! Toutes les au pairs font face à cette situation laisser une partie d’elle dans leur famille d’accueil pour toujours. Et c’est surement le plus dur dans cette aventure. Ça va faire mal je le sais et je m’y prépare… MAIS tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, pas vrai ?

Si on me demande « Est ce que l’aventure au pair est une bonne expérience ? » Je répondrai 1000 fois oui, car je vis la meilleure année de ma vie. Je sais que c’est temporaire, je sais que tout ça aura une fin. Mon but est de profiter de la vie, saisir les occasions et aller de l’avant.

Pour beaucoup de gens, sortir de leur zone de confort est effrayant. C’est normal, dès notre plus jeune âge nous sommes conditionnés à faire preuve de prudence, la prudence est vue comme une vertu et, parfois elle a tendance à s’opposer à la curiosité, ce vilain défaut. Le monde est petit, il faut juste se donner les moyens et le courage pour le découvrir.

Mais hors de cette zone de confort, il y a la zone d’apprentissage : c’est là que nous apprenons et découvrons à élargir cette zone de confort. J’aime voyager je le savais avant de partir mais maintenant j’en suis sure. J’ai appris à me sentir à l’aise dans un endroit à des milliers de kilomètres de là où j’ai toujours vécu. Me rendre compte que je peux faire des choses incroyables et qu’il ne faut pas confondre l’inconnu avec le danger.

 « Vivre dans la peur, c’est vivre à moitié »

 

Bisous, à très vite

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s